Quel est l’importance des critiques pour un propriétaire de jeux d’évasion ?

Cette réflexion n’engage pas tous les propriétaires, mais bien mon opinion personnelle en tant que créateur de jeux d’évasion. Effectivement, j’accorde beaucoup d’importance à toutes les critiques. Je pense que c’est un outil extraordinaire pour s’améliorer.

Les critiques négatives sont très instructives sur Facebook ou Google lorsque l’on parcourt l’ensemble des entreprises de jeux d’évasion et celà nous aide à comprendre quels sont les irritants qui peuvent gâcher une expérience.

  • Technologie qui n’est pas au point
  • Manque de variété au niveau des énigmes
  • Énigmes trop difficiles ( engendre de la frustration )
  • Livraison des indices
  • L’absence de plaisir
  • Service à la clientèle ordinaire

D’un autre côté, les critiques de blogues nous aident à comprendre quelles sont les expériences à ne pas manquer parmi les centaines qui nous sont suggérées. Parmi ces expériences, celà m’a permis de comprendre pourquoi certaines entreprises sont au sommet et qu’est-ce qu’il font de mieux que les autres. Et à mon avis, il y a une belle répartition de ces forces parmi ces entreprises.

  • Ingéniosité des énigmes
  • Fluidité du jeu
  • Intégration des énigmes à l’univers du jeu
  • Facteur WOW intégré dans le jeu
  • Vivre une expérience à l’accueil
  • Fil narratif de l’histoire
  • Détails au niveau du décor
  • Technologie infaillible

Ce qui est sous-évalué dans les blogues de jeux d’évasion est le sentiment d’accomplissement qui n’est pas représentatif d’un joueur moyen. Pour la majorité des blogueurs, ceux-ci font partie de l’élite des joueurs et pour eux le sentiment d’accomplissement ne fait pas partie de leur évaluation, car il n’y a pas vraiment d’obstacle sur leur chemin. À mon avis, si tu es obligé de demander un indice pour 75 % du jeu, votre expérience risque d’en prendre un coup. Je pense qu’une belle expérience devrait être pour un joueur moyen autour de 30-40 % et un joueur élite 0 à 20 % maximum pour la demande d’indice.

Ce que les critiques sur Facebook, Google ou autres blogues en général ne peuvent nous apprendre, c’est le feeling et le sentiment global du joueur lorsqu’ils évoluent dans nos jeux et celà doit se faire en les observant.

  • Sur quoi en général les gens bloquent ?
  • Où sont situés les éléments de frustration dans notre jeu ?
  • Qu’est-ce qui engendre un sentiment de satisfaction chez le joueur ?
  • Est-il possible de comparer le plaisir entre nos expériences et comprendre ce que l’on doit faire pour s’améliorer ?
  • Comment offrir une belle expérience à un joueur qui se sent moins impliqué ?

Au final, toutes ces critiques et observations m’auront permis d’améliorer mes salles.

Et comme je l’expliquais au départ, ce texte n’engage que mon opinion personnelle en tant que créateur et propriétaire de Eliviascape – jeu d’évasion Québec.

Merci de votre lecture

Patrick Toupin, Propriétaire Eliviascape- jeu d’évasion Québec

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles les plus récents